AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tinariwen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ju
Traductrice


Féminin
Nombre de messages : 1749
Age : 28
Localisation : Behind youuuuuuu
Humeur : I want MJ & Amy back
Date d'inscription : 16/12/2008

MessageSujet: Tinariwen   Mer 19 Mai - 18:37

Je sors d'un de mes partiels, et j'ai envie d'écrire un petit "article" sur un groupe très particulier. Mon Maître de Conf nous a passé au début d'une des séances de séminaire un film: "Teshumara, les guitares de la rébellion Touareg" de Jérémie Reichenbach, 2006 (58 min). D'après une enquête de N. Belalimat.



Un point sur la façon dont le groupe s'est formé, et le contexte: Nous nous trouvons entre le Mali et le Niger, en 1963 : les Kel Adagh (un peuple touareg) s'opposent au rattachement avec le Mali. L'armée réagit violemment à cette rébellion en massacrant des civils (Vieux et nouveaux-nés), du bétail... Les Kel Adaghs fuient alors en Algérie (tout proche), avec une génération d'orphelins.

En 1970, à cause d'une conjonction de facteurs économiques, politiques et climatiques, une nouvelle vague de migration a lieu.
L'économie pastorale est en déclin total : c'est la crise, et du coup des bidonvilles vont se créer.
Peu à peu, toute cette histoire va prendre une tournure de militance et d'engagement : les générations de l'exil vont élaborer un critique politique radicale = Tanakra.

Qu'est-ce qu'ils veulent? La libération du Niger et du Mali (conflit armé) et ont un projet politique d'auto-détermination.
En 1980, Khadafi tend une main intéressée à ces "Ishumar" = chômeurs.
Leur mouvement de contestation s'intensifie et se structure, ils vont
s'installer en Lybie. Les jeunes chômeurs deviennent des apprentis soldats et sont formés au combat.


L'œuvre musicale touarègue : cette façon de faire de la musique est particulière parce que les chanteurs ne chantent qu'en vers. A la base il y avait les femmes qui géraient la partie instrumentale (avec la vièle monocorde, le tambour), et les hommes le chant.
Ce groupe modifie cet ordre : les hommes font toujours de la poésie chantée, mais ils assurent aussi l'instrumentalisation, ils utilisent désormais des guitares électriques (en plein désert, oui oui!)

Mais qu'est-ce qu'ils disent? Oui je vous l'accorde, dur-dur de comprendre le Tadraght alors que cette langue n'est utilisée et comprise que par les exilés Touaregs!
A la base les Tinariwen chantaient pour leurs pairs, les-leurs. Par leurs chansons ils mobilisaient à la rébellion et ils encourageaient les hommes dans la recherche de travail.
Ils faisaient des fêtes le soir, seule façon de s'échapper de toute cette tension quotidienne, et durant ces moments ils ont été enregistré (en amateur hein!!) sur des postes radio-cassette.
Après la fin des années 80, Khadafi retire son aide, là c'est le clash, la goutte d'eau qui fait déborder le vase: tout se disloque, certains membres du groupe Tinariwen deviennent soldats...et ça a influencé grandement leurs textes : ils parlent énormément de la Tanakra (la mobilisation politique), leurs cassettes circulent et le public s'agrandit.

Leurs chants résonnaient comme l'écho d'un peuple sans voix. Ils transféraient le poids du vécu quotidien et de la tension sur des fêtes. La peine devenait plus légère, et l'émotion remplissait son rôle libérateur.
Au début, à travers leurs chansons ils voulaient secouer leurs frères, depuis 1991 (premières négociations), leurs chansons ont des paroles plus philosophiques : le rôle de dénonciateur devient celui de médiateur.


Place au "chant des fauves":

Une vidéo avec quelques commentaires, apportant plus ample information sur le leader du groupe : Abraybone











"La révolution est un long fil, facile à tordre, difficile à tendre"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lefranc
Détective privé du Forum
Détective privé du Forum


Masculin
Nombre de messages : 5356
Age : 64
Localisation : France
Humeur : ange gardien catholard 34
Date d'inscription : 06/01/2008

MessageSujet: Re: Tinariwen   Mer 19 Mai - 21:28

j' ai de bons amis Kabyles et Berbères

ces Peuples paraissent proches des hommes bleus ?

les négociations de 1991 portent sur quoi et sont effectuées avec qui ?
le Mali le Niger l' Algérie ou encore la Lybie ?

ils revendiquent une terre ? où ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ju
Traductrice


Féminin
Nombre de messages : 1749
Age : 28
Localisation : Behind youuuuuuu
Humeur : I want MJ & Amy back
Date d'inscription : 16/12/2008

MessageSujet: Re: Tinariwen   Jeu 20 Mai - 15:07

Je suis pas une pro en histoire, d'autant que la on a étudié l'aspect conflictuel des rapports ethniques mais pas l'histoire.
Je vais tenter de répondre quand même : les négociations de 91 sont effectuées avec le Mali, elles portent sur le rattachement de leur territoire au pays.
Ils revendiquent leur Terre , ils vivent dans le Sahara du Mali. Dommage il n'y a pas de carte précise, juste un petit article sur wikipédia, mais pas de carte : http://fr.wikipedia.org/wiki/Kel_Adagh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ju
Traductrice


Féminin
Nombre de messages : 1749
Age : 28
Localisation : Behind youuuuuuu
Humeur : I want MJ & Amy back
Date d'inscription : 16/12/2008

MessageSujet: Re: Tinariwen   Jeu 20 Mai - 20:08

Ah! Trouvé!



Juste au-dessus de Kel Ahagar : Tamanrasset, le bidonville le plus connu; où les chômeurs sont appelés Ishumar.
Par la suite Ishumar représentera une figure héroïque, d'un justicier / protecteur, en confrontation politique directe avec l'Etat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lefranc
Détective privé du Forum
Détective privé du Forum


Masculin
Nombre de messages : 5356
Age : 64
Localisation : France
Humeur : ange gardien catholard 34
Date d'inscription : 06/01/2008

MessageSujet: Re: Tinariwen   Jeu 20 Mai - 20:36

Tamanrasset est devenue un bidonville ?

Gamin cette ville était citée dans mes bouquins de géo comme une des plus belles villes de l' Algérie saharienne (colonie française devenue indépendante en 1962)

un article récent (d' une boîte de tourisme...)





Tamanrasset, une vaste terre aride, au milieu du Sahara algérien, un
territoire plus grand que celui de
la France, elle est la capitale du Hoggar, malgré cela Tamanrasset
reste la destination préférée du tourisme
européens et surtout allemands. Sa superficie est de 619360 km² et le
nombre d’habitants 192 684...


La ville de Tamanrasset
est un axe incontournable des nomades et des touaregs, qui arpentent les
dunes, les regs du Sahara,
du Mali au Niger passant par le Tchad et la Libye.


La ville semble être hors
du temps, les maisons en pierre, les habilles des traditionnels, vous
emmènent
dans un voyage magique que seul cet endroit peut vous en procurer.



Située à 1733 m d'altitude Tamanrasset est la capitale de l'AHAGGAR,
elle renferme des sites archéologiques datant de
600 000 à un million d'années et témoigne des premières manifestations
humaines ou pré-humaines. Elle fut dans la préhistoire
une des régions à très forte densité de population du globe terrestre,
théâtre de l'évolution de l'homme des brassages, des
migrations et d'événement marquant des lointaines civilisations venues
d'orient, d'Europe, d'Asie et d'Afrique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ju
Traductrice


Féminin
Nombre de messages : 1749
Age : 28
Localisation : Behind youuuuuuu
Humeur : I want MJ & Amy back
Date d'inscription : 16/12/2008

MessageSujet: Re: Tinariwen   Jeu 20 Mai - 20:45

L'idée c'était de dire qu'elle concentre un grand nombre de réfugiés de la sécheresse et d'exilés politiques.
Les bidonvilles apparaissent AUTOUR des centres urbains : Niamey, Gao, Agadez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lefranc
Détective privé du Forum
Détective privé du Forum


Masculin
Nombre de messages : 5356
Age : 64
Localisation : France
Humeur : ange gardien catholard 34
Date d'inscription : 06/01/2008

MessageSujet: Re: Tinariwen   Jeu 20 Mai - 20:56

un peu plus au nord Le Caire (20 millions d' habitants) est devenue une poudrière tant la misère périphérique est immense.

Un autre grand peuples revendique un territoire : les Saharaouis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AmyFan
Admin graphiste


Féminin
Nombre de messages : 9382
Age : 31
Localisation : **Pays de Candy**
Humeur : FU** THE DRUGS.
Date d'inscription : 05/11/2007

MessageSujet: Re: Tinariwen   Ven 21 Mai - 20:45

Je comprends pas tout, je vais aller chercher sur le net.

Pour ce qui est de la guitare électrique, il y a des groupes de rock en Algérie, j'en avais entendu une fois sur France Inter, mais j'ai pas retenu le nom.
Le groupe français Tue-loup a enregistré un de ses albums au maroc dans le désert (enfin surement pas trop loin de la ville quand même) il y aurait paraît-il une acoustique particulière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tinariwen   Aujourd'hui à 11:34

Revenir en haut Aller en bas
 
Tinariwen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tinariwen : Le blues du désert

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum sur Amy Winehouse :: LES AUTRES MUSIQUES-
Sauter vers: