AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Accros aux accros ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
maybe
TO KNOW IS TO LOVE HER
TO KNOW IS TO LOVE HER
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2055
Age : 48
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 29/06/2008

MessageSujet: Accros aux accros ?   Dim 18 Jan - 15:33

Amy, Kate, Pete, ... et les autres

Kate Moss et ses problèmes de cocaïne, Pete Doherty et son addiction à l’héroïne, Paris Hilton, Lindsay Lohan ou Britney Spears qui boivent, fument, vont en prison, pètent les plombs... Notre époque est fascinée par des stars qui « se défoncent » et mettent en scène sans complexe leur toxicomanie et leur tendance à l’autodestruction.
Ainsi, le plus gros tube de l’an passé est « Rehab » d’Amy Winehouse – toujours elle –, où la jeune chanteuse explique qu’elle n’ira pas en cure de désintox. Et Pete Doherty, le rocker ex-compagnon de Kate Moss, étale tellement ses problèmes de drogue à la une des journaux qu’on en oublierait presque qu’il fait de la musique. L’année dernière, les producteurs de « Loft Story » lui ont proposé de filmer sa énième tentative pour décrocher, façon reality-show... Bienvenue dans les jeux du cirque modernes. Comme l’annonçait récemment le magazine anglais branché « ID » : « Being fucked up has become so cool ! » (« Etre pathétique, c’est devenu si chic ! ») « Certes, les artistes ont toujours flirté avec les extrêmes, explique Patrick Eudeline, critique de rock et écrivain. Mais les excès de Jimi Hendrix, de Janis Joplin ou de Keith Richards restaient secondaires par rapport à leur talent. C’étaient d’abord des artistes. Aujourd’hui, il semblerait que ça devienne central. » Ce spectacle de la déchéance, qu’on suit jour après jour comme un mauvais feuilleton – Pete survivrat- il ? Amy arrivera-t-elle à se relever ? –, semble l’aboutissement logique de la « pipolisation » et de la télé-réalité. « La presse et la télévision veulent toujours plus de sang frais, explique le sociologue des médias Jean-Louis Missika. Au début, on souhaitait que les stars nous dévoilent leur quotidien, les photos de leur maison, de leurs enfants, de leur bonheur. Mais comme c’est devenu extrêmement banal, il nous faut des choses cachées, plus intenses, qui sortent de l’ordinaire. Des turpitudes, en somme... » Internet, avec les blogs et les multiples sites consacrés aux people, a contribué à ce voyeurisme morbide. Quand n’importe qui peut s’improviser paparazzi dans une soirée, on comprend que l’on soit submergé par des clichés violents, sanguinolents, dramatiques.

Cette exhibition de soi peut se révéler rentable. En 2005, les images volées de Kate Moss sniffant de la cocaïne, loin de briser sa carrière, n’ont fait que la relancer. La déchéance serait-elle l’ultime argument marketing ? De nos jours, les difficultés rencontrées ajoutent à l’image de la personne. Regardez Ophélie Winter ou Paris Hilton : le passage par la case prison a augmenté la valeur de leur marque. » Autrefois, on disait que les excès étaient la rançon du succès mais, aujourd’hui, c’est le succès qui est devenu la rançon des excès. En d’autres termes : soyez trash et vous serez connu. C’est la meilleure façon d’écraser la concurrence. « Actuellement, tout le monde rêve d’être un people, tout le monde veut dévoiler son intimité, commente le psychanalyste Samuel Lepastier. Mais la majorité des gens éprouvent encore de la pudeur : quand ils ont des malheurs, ils sont tentés de les dissimuler. Ceux qui vont sortir du lot sont ceux qui acceptent d’exhiber leurs vices cachés. » Avis aux candidats à la célébrité : si vous voulez réussir, prenez exemple sur Pete Doherty. Il a peint des toiles avec son propre sang...

Mais notre fascination pour le pathétique a d’autres raisons, liées à notre époque politiquement correcte. « Tous les jours, nous faisons des efforts pour rester dans la course, continue Samuel Lepastier. Nous sommes obsédés par les dangers de la cigarette, de l’alcool, des excès en tout genre. Ces stars nous fascinent parce qu’elles osent ce que nous n’osons pas. Et, en même temps, nous éprouvons une sorte de joie mauvaise à voir qu’elles sont punies par là où elles ont péché, comme si c’était bien fait pour elles. »
Kate, Pete et Amy nous rassureraient donc sur notre propre existence.
Certes, nous menons des vies banales, marquées par l’effort, le sérieux, l’ennui, mais au moins nous nous préservons du risque qu’il y a à s’affranchir des lois, à jouir sans entraves. Les médias, en nous montrant ces images, nous font passer un message subliminal : ”Restez à votre place, ne faites pas de folies, sinon regardez ce qui va vous arriver...”
Au XIXe siècle, on aurait condamné verbalement ces comportements, aujourd’hui, il suffit de montrer des images violentes et effrayantes, sans juger ceux qu’on voit.

Nos stars défoncées auraient donc, bien malgré elles, un rôle pédagogique. A travers elles, on raconterait une histoire de déchéance et de réhabilitation propre à nous émouvoir et à nous mettre en garde. « Les histoires de drogue de Kate Moss et Pete Doherty en couverture de ”Voici”, ça fonctionne comme un vrai récit d’édification chrétienne, commente Jean-Louis Missika. Il s’agit d’instruire les gens sur les passions et les risques qu’ils encourent. C’est une forme d’hagiographie profane. Les people sont les nouveaux saints ! » Reste que, du point de vue des intéressés, tout ça a l’air bien fatigant. Et Amy Winehouse n’est pas encore prête à se voir canonisée (encore que, pour un canon, elle soit toujours partante...).
Mais au fait : pourquoi les people s’infligent-ils de pareilles douleurs ? Quel intérêt ont-ils à s’exhiber comme ça, le corps souffrant, torturé ? « En ce début de siècle, tout semble un peu faux et inutile, conclut Patrick Eudeline. L’art a perdu de son importance. Avec Internet, la musique est gratuite, les images aussi. Tout le monde peut en faire. Les stars sont des marionnettes éphémères. Le seul endroit où il reste encore un peu de valeur, c’est dans la vie que l’on s’invente. Exhiber son autodestruction reste peut-être l’ultime créativité. » Ainsi, nos people trash seraient-ils en train de fournir un ultime effort pour que ça bouge, pour que ce bas monde conserve encore un semblant d’authenticité et de vie. Dans ce cas, ne les jugeons pas trop vite.

Sainte Amy, buvez pour nous amyfan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phill78
TO KNOW IS TO LOVE HER
TO KNOW IS TO LOVE HER
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2072
Age : 61
Localisation : paris
Date d'inscription : 20/03/2008

MessageSujet: Re: Accros aux accros ?   Dim 18 Jan - 16:05

"""Ainsi, nos people trash seraient-ils en train de
fournir un ultime effort pour que ça bouge, pour que ce bas monde
conserve encore un semblant d’authenticité et de vie. Dans ce cas, ne
les jugeons pas trop vite
."""


dire que tout le monde rêve d'être un people..d'être un "connu" , un trash...çà me paraît faux. les 9/10 de l'humanité a d'autres soucis que çà...survivre tout simplement.

en plus si 'l'effort trash" c'est çà l'ultime sursaut pour que le monde bouge on est mal barré.. ...et si l'espoir qu'il y a derrière çà c'est croire que c'est l'expression d'un rêve d'authenticité alors là c'est que les mecs qui analysent çà sont encore plus mal que ce qu'ils analysent.

toutes ces attitudes ne sont que l'expression d'un monde en folie qui ne trouve ni de vraies valeurs ni de vrais repères et qui s'autodétruit...

comme si l'autodestruction de ces pseudos stars avait quelque chose à voir avec la créativité !! avec l'authentique démarche d'une humanité en voie de trouver son épanouissement ????...

comme si la mise en scène pathétique de leur mal être et de leur incapacité à trouver une voie vers l'équilibre et la sérénité avait à voir avec l 'expression joyeuse de la vie !!

star veut dire étoile...et les étoiles silencieuses nous montrent autre chose de mille fois plus beau et respectueux que le triste spectacle de la déchéance compulsive et exhéb. des pseudos stars défoncées en quête de sens à donner à leur vie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maybe
TO KNOW IS TO LOVE HER
TO KNOW IS TO LOVE HER
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2055
Age : 48
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 29/06/2008

MessageSujet: Re: Accros aux accros ?   Dim 18 Jan - 16:39

Je suis d'accord avec toi Phill, j'ai posté cet article mais ça ne veut pas dire que je suis ok avec... Le monde va si mal !!!

Pour ma part je ne l'apprécie pas parce qu'elle est trash mais pour son talent extra de compositrice, chanteuse et aussi pour son charisme.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

La chanteuse à la choucroute fait partie de la liste des personnalités publiques les plus « créatives et innovantes » du Royaume-Uni.
C’est l’association britannique « Creativity & Business International Network » qui l’a nommée.
Sûr de son choix, le président d’Universal a d’ailleurs déclaré à ce sujet : « Amy est un exemple du grand talent britannique à la fois dans ce qu’elle fait sur scène et dans l’écriture de ses chansons » et d’ajouter : « Ces artistes uniques paient souvent le prix fort, au niveau personnel de leur génie. La créativité a des côtés sombres, il y a toujours un conflit ».
Espérons qu’Amy Winehouse parvienne à vaincre ses démons pour mieux stimuler sa créativité… K.M.

http://www.elle.fr/elle/people/la-vie-des-people/news/amy-winehouse-exemple-a-suivre-pour-les-anglais/(gid)/800843
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phill78
TO KNOW IS TO LOVE HER
TO KNOW IS TO LOVE HER
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2072
Age : 61
Localisation : paris
Date d'inscription : 20/03/2008

MessageSujet: Re: Accros aux accros ?   Dim 18 Jan - 18:39

oui je comprends...je me doutais que tu voulais juste informer Very Happy

c'est certain qu' AW a une voix magnifique, un sens artistique évident...

mais elle est aussi une jeune femme malade , alcolique et droguée..mal dans sa peau comme il y a tant de jeunes aujourd'hui qui dérivent dans une société qui elle aussi dérive..depuis longtemps déjà.

Ce qui est triste c'est qu'elle ne semble pas se rendre compte que son talent est une immense chance de s'en sortir et de partager avec les gens de la joie et trouver une vraie raison de vivre........au lieu de faire franchement n'importe quoi !!

alors que tant de gens sur terre sont dans la mer**...!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AmyFan
Admin graphiste
avatar

Féminin
Nombre de messages : 9382
Age : 32
Localisation : **Pays de Candy**
Humeur : FU** THE DRUGS.
Date d'inscription : 05/11/2007

MessageSujet: Re: Accros aux accros ?   Lun 26 Jan - 21:26

Citation :
toutes ces attitudes ne sont que l'expression
d'un monde en folie qui ne trouve ni de vraies valeurs ni de vrais
repères et qui s'autodétruit...

De tout temps il en a été ainsi...avec moins de médias.
Si ce n'était pas la coke c'était l'opium, si ce n'était pas la vodka c'était l'absynthe etc
Ce n'est pas l'apanage de l'art ou de la créativité qui n'ont rien à voir ici, mais celui de la célébrité et de la quête de soi.
Les gens célèbres dans l'antiquité comme au XVIIIe siècle ont toujours été subjugués par les gens célèbres et les gens célèbres ont toujours perdu les pédales...à cause de leur célébrité. Ca c'est le premier point et personne ne sait comment il peut réagir face à cela.
Ils testent leurs limites vis-à-vis du monde qui les adule ou les détestent, qu'ils soient pauvres malheureux riches ou heureux leur esprit créatif est ouvert à tous les vents et il absorbe toute la souffrance les coups pour en sortir par exemple des mélodies et des chansons que vous écoutez en boucle ou des œuvres d'art qui vous touchent, mais qui ont valu à l'artiste quelques points de vie et de raison en moins peut être...en cela ils sont authentiques.
La création se fait presque toujours dans la douleur ou alors le résultat est bien tiède...
Et une fois que le mal est fait il est fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Accros aux accros ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Accros aux accros ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cure de désintoxication pour accros du BlackBerry
» [BD] Accros de Techno (Albin Michel)
» Fan de Johnny sur "planète no-limite"
» Accros aux partitions ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum sur Amy Winehouse :: ART ET CULTURE-
Sauter vers: