AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Arthur Rimbaud

Aller en bas 
AuteurMessage
lefranc
Détective privé du Forum
Détective privé du Forum
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5356
Age : 66
Localisation : France
Humeur : ange gardien catholard 34
Date d'inscription : 06/01/2008

MessageSujet: Re: Arthur Rimbaud   Jeu 6 Mar - 1:07

SENSATION mars 1870

Par les soirs bleus d'été, j'irai dans les sentiers;
Picoté par les blés, fouler l'herbe menue :
Rêveur, j'en sentirai la fraîcheur à mes pieds.
Je laisserai le vent baigner ma tête nue.

Je ne parlerai pas, je ne penserai rien :
Mais l'amour infini me montera dans l'âme,
Et j'irai loin, bien loin, comme un bohémien,
Par la nature, -heureux comme avec une femme.


Arthur RIMBAUD né à Charleville le 20 octobre 1854.


Dernière édition par LEFRANC le Jeu 6 Mar - 22:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anaska
just friends
just friends


Féminin
Nombre de messages : 50
Age : 55
Date d'inscription : 20/10/2007

MessageSujet: Re: Arthur Rimbaud   Jeu 6 Mar - 10:42

Pourquoi ne pas ouvrir un sujet pour toi au lieu du mien ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mwa
ADDICTED
ADDICTED
avatar

Féminin
Nombre de messages : 458
Age : 25
Localisation : sdf xD
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: Arthur Rimbaud   Jeu 6 Mar - 14:28

Vous aller pas chipoter Wink
Zen les amis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AmyFan
Admin graphiste
avatar

Féminin
Nombre de messages : 9382
Age : 33
Localisation : **Pays de Candy**
Humeur : FU** THE DRUGS.
Date d'inscription : 05/11/2007

MessageSujet: Arthur Rimbaud   Jeu 23 Oct - 19:43

ARTHUR RIMBAUD



Arthur Rimbaud naquit à Charleville-Mézières, un jour d’octobre 1854, le 20. Sa mère, Vitalie Cuif, est une femme très autoritaire et son père, Frédéric Rimbaud, est militaire, capitaine des armées comme le fut celui de Verlaine. Rimbaud entre à l'Institut Rossat en 1862, c’est une école fréquentée par les enfants de la bourgeoisie de Charleville et très réputée.

En 1865, il entre au collège de Charleville et commence à écrire... Il se lie d'amitié avec Georges Izambard, son professeur de rhétorique qui lui fait découvrir de grands auteurs comme Rabelais, Victor Hugo ou bien encore Théodore de Banville. La même année, Rimbaud part pour Paris mais comme la France et la Prusse sont officiellement en guerre, il s’y rend sans autorisation, il est donc incarcéré à la prison de Mazas. Cependant, son
cher professeur Izambard parvient à le faire libérer. Avant son retour à Charleville, il séjourne quelques temps chez les dites demoiselles Gindre, proches de la familleIzambard.



La mère de Rimbaud implore le retour de son fils qui ne cesse de fuguer…il finit par regagner Paris pour y rester deux semaines. Cette année là, il rencontre Verlaine et participe aux réunions parisiennes du « Cercle Zutique » mais en sera exclu très vite. Rimbaud et Verlaine, vivant des moments forts et dissolus, décident de s’en
aller en Belgique, en Angleterre. Rimbaud regagne les Ardennes à la fin de l'année 1872, et c’est en 1873, l’année suivante, qu’il commence à rédiger « Une Saison en enfer ».Inutile de rappeler la scène tragique qui sépara à tout jamais les deux hommes.

Au fil du temps Rimbaud voyagea beaucoup à travers le monde, dans de nombreux pays…dans d’autres univers… Il fit du trafic d'armes de 1885 à 1888. Mais c’est en 1891 qu’il est rapatrié en France à cause d'une tumeur au genou droit qui le fait souffrir atrocement et qui causera sa mort en novembre de la même année...

SUR LES TRACES DE LEUR HISTOIRE


Verlaine sans Rimbaud ou Rimbaud sans Verlaine, deux talents, deux génies qui se sont trouvés pour peut-être mieux se perdre… mais c’est surtout la naissance d’œuvres qui rend leur union si impalpable et peut-être si atemporelle. Retrouvez à travers ces choix de textes leur univers…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AmyFan
Admin graphiste
avatar

Féminin
Nombre de messages : 9382
Age : 33
Localisation : **Pays de Candy**
Humeur : FU** THE DRUGS.
Date d'inscription : 05/11/2007

MessageSujet: Re: Arthur Rimbaud   Jeu 23 Oct - 19:45

L'Orgie Parisienne ou Paris se repeuple
ou Paris se repeuple

Arthur Rimbaud

O lâches, la voilà ! Dégorgez
dans les gares !
Le soleil expia de ses poumons ardents
Les boulevards qu'un soir comblèrent les Barbares.
Voilà la Cité belle, assise à l'occident !

Allez ! on préviendra les reflux
d'incendie,
Voilà les quais, voilà les boulevards, voilà
Les maisons sur l'azur léger qui s'irradie
Et qu'un soir la rougeur des bombes étoila !

Cachez les palais morts dans des niches de planches !
L'ancien jour effaré rafraîchit vos regards.
Voici le troupeau roux des tordeuses de hanches :
Soyez fous, vous serez drôles, étant hagards !

Tas de chiennes en rut mangeant des cataplasmes,
Le cri des maisons d'or vous réclame. Volez !
Mangez ! Voici la nuit de joie aux profonds spasmes
Qui descend dans la rue. O buveurs désolés,

Buvez ! Quand la lumière arrive intense et folle,
Fouillant à vos côtés les luxes ruisselants,
Vous n'allez pas baver, sans geste, sans parole,
Dans vos verres, les yeux perdus aux lointains blancs,

Avalez, pour la Reine aux fesses cascadantes !
Ecoutez l'action des stupides hoquets
Déchirants ! Ecoutez sauter aux nuits ardentes
Les idiots râleux, vieillards, pantins, laquais !

O coeurs de saleté, bouches épouvantables,
Fonctionnez plus fort, bouches de puanteurs !
Un vin pour ces torpeurs ignobles, sur ces tables...
Vos ventres sont fondus de hontes, ô Vainqueurs !

Ouvrez votre narine aux superbes nausées !
Trempez de poisons forts les cordes de vos cous !
Sur vos nuques d'enfants baissant ses mains croisées
Le Poète vous dit : " O lâches, soyez fous !

Parce que vous fouillez le ventre de la Femme,
Vous craignez d'elle encore une convulsion
Qui crie, asphyxiant votre nichée infâme
Sur sa poitrine, en une horrible pression.

Syphilitiques, fous, rois, pantins, ventriloques,
Qu'est-ce que ça peut faire à la punaize Paris,
Vos âmes et vos corps, vos poisons et vos loques ?
Elle se secouera de vous, hargneux pourris !

Et quand vous serez bas, geignant sur vos entrailles,
Les flancs morts, réclamant votre argent, éperdus,
La rouge courtisane aux seins gros de batailles
Loin de votre stupeur tordra ses poings ardus !

Quand tes pieds ont dansé si fort dans les colères,
Paris ! quand tu reçus tant de coups de couteau,
Quand tu gis, retenant dans tes prunelles claires
Un peu de la bonté du fauve renouveau,

O cité douloureuse, ô cité quasi morte,
La tête et les deux seins jetés vers l'Avenir
Ouvrant sur ta pâleur ses milliards de portes,
Cité que le Passé sombre pourrait bénir :

Corps remagnétisé pour les énormes peines,
Tu rebois donc la vie effroyable ! tu sens
Sourdre le flux des vers livides en tes veines,
Et sur ton clair amour rôder les doigts glaçants !

Et ce n'est pas mauvais. Tes vers, tes vers livides
Ne gêneront pas plus ton souffle de Progrès
Que les Stryx n'éteignaient l'oeil des Cariatides
Où des pleurs d'or astral tombaient des bleus degrés."


Quoique ce soit affreux de te revoir couverte
Ainsi ; quoiqu'on n'ait fait jamais d'une cité
Ulcère plus puant à la Nature verte,
Le Poète te dit : " Splendide est ta Beauté ! "

L'orage t'a sacrée suprême poésie;
L'immense remuement des forces te secourt ;
Ton oeuvre bout, la mort gronde, Cité choisie !
Amasse les strideurs au coeur du clairon sourd.

Le Poète prendra le sanglot des Infâmes,
La haine des Forçats, la clameur des Maudits ;
Et ses rayons d'amour flagelleront les Femmes.
Ses strophes bondiront : Voilà ! voilà ! bandits !

- Société, tout est rétabli : - les orgies
Pleurent leur ancien râle aux anciens lupanars :
Et les gaz en délire, aux murailles rougies,
Flambent sinistrement vers les azurs blafards !

source : http://clpav.fr/poemes-audio/rimbaud-verlaine.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lefranc
Détective privé du Forum
Détective privé du Forum
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5356
Age : 66
Localisation : France
Humeur : ange gardien catholard 34
Date d'inscription : 06/01/2008

MessageSujet: Re: Arthur Rimbaud   Ven 24 Oct - 22:43

mon poème préféré parce qu'il l'a écrit à 17 ans : sensation

je l'ai déjà posté mais pas dans le bon sujet : "la petite fille du ciel "

peux-tu le déplacer Amyfan ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AmyFan
Admin graphiste
avatar

Féminin
Nombre de messages : 9382
Age : 33
Localisation : **Pays de Candy**
Humeur : FU** THE DRUGS.
Date d'inscription : 05/11/2007

MessageSujet: Re: Arthur Rimbaud   Ven 24 Oct - 22:55

ça y est, j'ai inversé les posts mais bon c'est pas grave.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arthur Rimbaud   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arthur Rimbaud
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arthur, Merlin, la table ronde, etc
» [NEWS] Bill Kaulitz fait le doublage d'Arthur und die Minimoys 2 - Die Rückkehr des bösen M
» [Interview] Bill parle de l'enregistrement d'Arthur und die Minimoys 2
» [ Vidéos ] Avant-Première Arthur et les Minimoys 2 -Demande d'une fan
» [ Photos] Premiere Arthur und die Minimoys

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum sur Amy Winehouse :: ART ET CULTURE :: Littérature/poésie/texte.-
Sauter vers: